Allergies : quelles plantes ne faut-il pas faire pousser dans son jardin ?

Garder une bonne santé est très important afin de pouvoir affronter les problèmes que vous rencontrez chaque jour dans les bonnes conditions. Certaines personnes peuvent toutefois être beaucoup plus fragiles et nécessitent plus de vigilance de manière générale. Le pollen figure actuellement parmi les causes d’allergies pour bon nombre d’entre eux. Ces derniers doivent par conséquent choisir avec soin les plantes qu’ils devront planter dans leurs jardins afin d’éviter les problèmes. Trouver ceux qui sont adaptés peut toutefois être assez difficile. Dans cet article, vous découvrirez les catégories de plantes à éviter dans ce genre de situation.

Les plantes avec un fort potentiel allergisant

Planter dans votre jardin peut-être une bonne initiative pour votre morale en plus de fournir un environnement sain pour vous. Toutefois, si vous êtes allergique, bien choisir les plantes à y mettre est toujours important. Parmi ceux que vous devrez éviter, vous retrouverez notamment les cupressacées. Cela concerne aussi bien les cyprès que le thuya. Dans le même genre, vous retrouverez également les oléacées comme l’olivier ou encore le frêne. Le « tilleul » ainsi que le platane figurent également parmi les plantes que vous devrez éviter de planter.

Les graminées

Les graminées sont également réputées pour avoir des pollens très agressifs. En quelques secondes, les yeux de la personne peuvent avoir des démangeaisons importantes, les gonflements de la paupière ou encore des écoulements anormaux.

Dans ce contexte, les plantes considérées comme des fourragères sont plus populaires. Le dactyle, l’ivraie, le fétuque ou encore la phléole en sont des exemples parfaits. Dans le même genre, vous retrouverez également les céréalières tel que l’orge, le blé ou encore le maïs.

Si vous constatez des symptômes d’allergie pour la première fois due à l’une de ces plantes, n’hésitez pas à fermer votre fenêtre et faire appel immédiatement à un médecin.

Les herbes sauvageonnes

Les herbes qui sont considérées comme sauvageonnes apparaissent dans votre jardin très souvent, mais surtout durant le printemps. Bon nombre d’entre sont toutefois très agressifs envers les personnes allergiques. Parmi les plus populaires, vous devez éviter d’avoir de l’armoise, l’ambroisie, la pariétaire ou encore la prêle dans votre jardin. Dans le même ordre, évitez également tout prix le plantain ou encore l’ortie pour éviter les soucis de santé.

Toutefois, si vous aimez les plantes, mais que vous avez peur pour votre santé, recourir aux services d’un jardinier est très recommandé. Enfin, porter des lunettes et éviter certains endroits tels que les jardins publics sont également conseillés dans ce genre de situation.

3 dictons de jardiniers à prendre en compte
Comment initier les enfants au jardinage ?